Perspectives actuelles de l'archéologie classique

René Ginouvès

Resumo


Les conditions de développement de l'archéologle classique ont conduit, depuls une vlngtalne d'années, à remettre en question un certain nombre de ses finalités et de ses méthodes.  Alnsl, pour la recherche des documents, on met l'accent sur les technlques de la prospectlon aérlenne, ou de la prospectlon "scientifique" au sol, qul devraient faciliter la constitutlon de "réserves archéologlques". Pour la foullle, on inslste sur la nécessité de I'intégrer dans des programmes explicltement orlentés. Au nlveau de l'archéographie, la description des documents devralt être régularlsée et flnallsée de manlère à supporter le traltement mecanisé des 'banques de données' informatlsées. Pour le premier nlveau de i'archéologle, celui des documents en eux-mêmes, i'utllisaiion des technlques physlco-chlmlques pour la datatlon, la iocalisation, celle de ia mathématique et de l'ordlnateur pour les classifications et sériatlons, etc, implique surtout un processus rationnei contrôlé de bout à bout. Quant à l'archéologie du second nlveau, celle des systèmes culturels, technlques, économlques et sociaux, psychologlques, religleux et artistlques, ils appellent un esprit de synthèse, à la fois hlstorlque et anthropologlque, et une volonté d'explicatlon, qui ne devralent pas être  opposés à la compétence intuitive, mais qul semblent susceptibles au contraire de retrouver la réalité antique dans toute sa richesse.

Coonférence faite au Museu de Arqueologia e Etnografia - USP, en novembre 1983.


Palavras-chave


História da arqueologia; Estudos Clássicos

Texto completo:

PDF (Français (France))

Referências


ADAM, A.P.; FRISOT, M. Dégradation et restauration de l'architecture pompéienne. Paris, 1983.

AGACHE, R. Détection aérienne de vestiges protohistoriques, gallo-romains et médievaux. Arniens, 1971.

AGACHE, R. La Somme pré-romaine et romaine. Arniens, 1978.

AGACHE, R. Archéologie et projet urbain. Rome, 1985.

BAILLIE, M.G.L. Tree-Ring Dating and Archaelogy. Londres, Canberra, 1952.

BARKER, Ph. Techniques of Archaeological Excavation. London, 1982.

BERTIN, J. Sémiologie graphique. Paris, 1967.

BERTIN, J. La graphique et le traitement graphique de l'information. Paris, 1977.

BINFORD, S.R. et BINFORD L.R. (eds.). New Perspectives in Archaeology. Chicago, 1968.

BORILLO, M., FERNANDES DE LA VEGA, W., GHENOCHE, A. Raisonnement et méthodes mathématiques en archéologie. Paris, 1977.

BORILLO, M., (éd.) Archéololgie et calcul. Paris, 1978.

CACALY, S. Banques des données et sciences de l'Antiquité. Paris, 1986.

CHAPELLIER, D. Les méthodes géophysiques appliqués à l'archéologie. Lausanne, 1975.

CHEVALLIER, R. L'avion à la découverte du passé. Paris, 1964.

CLARKE, D. Analytical archaeology. London, 1968.

CLARKE, D. Models in Archaeology. London, 1972.

COLLOMBIER, A.-M. "L'examen de l'évolution du chapiteau ionique grec par l'analyse factorielle". RA, 1833: 79-96.

COULTON , J.J. "Doric Capitals: A Proportional Analysis", ABSA 74, 1979: 81-153.

DORAN, J.N., HODSON, F.R. Mathematics and Computers in Archaeology. Edinburgh, 1975.

FLEMING, ST. Thermoluminesce Techniques in Archaeology. Oxford, 1979.

GARDIN. J.-CL. Une archéologie théorique. Paris, 1979.

GARDIN, J.-CL, et al. Sistèmes experts et sciences humaines: le cas de l'archéologie. Paris, 1986.

GINOUVÈS, R., GUIMIER-SORBETS, A.M. La constitution des données en archéologie classique. Lyon, CNRS, 1978.

GINOUVÈS, R. L'archéologie gréco-romaine. Paris, PUF, Que Sais-Je?, 1982.

GINOUVÈS, R., MlARTIN, R. Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine. Athènes, Rome, 1985.

GIOT, P.R., LANGOUET, L. La datation du passé. La mesure du temps en archéologie. Rennes, 1984.




DOI: https://doi.org/10.24277/classica.v1i1.648

Métricas do artigo

Carregando Métricas ...

Metrics powered by PLOS ALM

Apontamentos

  • Não há apontamentos.




Direitos autorais 2018 René Ginouvès

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada sob uma licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.

 

 Classica está licenciada sob a Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional